Accueil Communiquer Consignes Epidemio ingenieur ventilation stopcovid

Point crucial 5

Adapter les règles dans les lieux clos en fonction de leur volume, mais aussi de leur ventilation.

Le virus étant principalement transmis dans l’air par des postillons et des aérosols, comment les règles des lieux clos peuvent-elles être les mêmes, quelle que soit leur ventilation ?


Pourquoi ne pas imposer de maintenir les portes et fenêtres ouvertes, ne pas recommander des extracteurs d’air ?

Pourquoi avoir déconseillé l’usage de ventilateurs au lieu de conseiller leur usage en extraction ?

Ce point est lié au point crucial 4 (connaître la dynamique des fluides) car c’est le renouvellement de la tranche d’air située à hauteur de visage qui compte.


Pourquoi ne pas avoir étudié, lors d’un repas face à face, le pouvoir protecteur, seuls ou associés :

*De la flamme d’une ou de plusieurs bougies lors d’un repas face à face ?

*D’un champ électrostatique, ou d’une succession de tels champs ?

*D’une ventilation transversale ?

Il sera toujours nécessaire d’interpréter les résultats en fonction du niveau sonore ambiant : s’il s’avère que des bougies sont efficace dans un milieu feutré, elle ne le sont peut-être pas dans une salle où il faut parler très fort pour se faire entendre

(Sachant les enjeux financiers, les restaurateurs pourraient avoir intérêt à ne pas attendre que les pouvoirs publics fassent ces études mais à se grouper sur un plan national ou international pour les réaliser)


Pourquoi ne pas avoir étudié, dans une pièce, le pouvoir protecteur :

*D’un convecteur électrique ?

*De bougies ?

*D’une combustion de bioéthanol si les bougies ne sont pas efficaces ?

Consignes

Suite